cyrilmiko

Etudiant en licence de lettres modernes, je suis passionné de littérature, aussi bien en lecture qu'en écriture. J'ai d'ailleurs il y a peu fini mon premier recueil de textes et me lancerai prochainement dans la course de l'édition. Mais je ne pense pas sortir triomphant de ce bois touffu, sombre et inquiétant. Pour information, je n'ai pas de préférence pour une période en particulier, chaque littérature offre quelque chose d'intéressant. Si le romantisme, aussi bien dans la littérature que dans la peinture, m'a beaucoup inspiré, je trouve de l'inspiration partout ailleurs, et pas forcément dans les livres. Je puise aussi dans le quotidien et dans d'autres arts. Ouvert, je tente d'être le plus objectif possible. J'essaye au mieux d'éviter tout stéréotype, toute idée reçue. Et si quelques fois des remarques m'échappent, c'est plus par humour que dit sérieusement. Je suis aussi amateur de musique : mes préférences vont du classiques au Metal, en passant par le jazz et le rock, le tout sous toutes leurs formes. Mon plaisir musical envisage aussi bien du Chopin que du Coltrane, ou encore du Angra, Skiltron, Decrepit Birth ou Nile aux côtés de King Crimson. Je ne me dis pas grand connaisseur ni technicien aguerri, seulement ouvert à diverses écoutes.
cyrilmiko a écrit 3 articles de Les Bloggers Anonymes

Metal on metal : mettons les ümlauts sur les voyelles (troisième partie)


Avec tout cela – et je vous propose, pour mieux voir le Metal, de visiter le « Map of Metal », vous serez face au Metal, vraiment – nous pouvons désormais comprendre que la plupart des stéréotypes sont insensés. Alors oui, nous pouvons parler de violence, de brutalité instrumentale, mais cela dépend des groupes : le Thrash, … Lire la suite

Metal on metal : mettons les ümlauts sur les voyelles (deuxième partie)


  Puisque le Heavy metal est une histoire d’évolution, le genre fixé difficilement avant les années 80 a grandi vers une multitude de sous-genres. S’il n’est pas sataniste de base, il ira bien sûr vers des groupes à vocation satanique, mais ceux-ci sont des cas particuliers. Car dans le Metal, il y a plus de … Lire la suite

Metal on metal : mettons les ümlauts sur les voyelles (première partie)


    Ah la musique Metal… Citez-moi une seule musique qui soit aussi particulière, au caractère aussi typé, voire stéréotypé. Car si le Metal en général est un style qui a de nombreux adeptes, il a aussi un nombre incalculable de réfractaires. Laissez-moi vous rappeler, à titre d’exemple, le cas du Hellfest, le plus grand festival … Lire la suite

Les Mieux Notés

Suivez-nous sur Twitter !

Nos derniers tweets