L'Air Du Temps, Techniques

Petits salaires et grosses journées

La France va mal, mes pauvres amis… Le SMIC qui permet à peine de vivre, le chômage… Et puis les boulots d’été, aussi… Pensez à tous ces étudiants (200 000, apparemment) qui, chaque été, prennent soin de vos enfants, en centre de loisirs (centres aérés) ou colo (les jolies colonies de vacance-euhs)… Comment faire pour devenir animateur en « accueil collectif de mineurs avec ou sans hébergement » (c’est le terme officiel)?

On peut n’avoir aucune qualification. Les directeurs ont le droit de recruter (au maximum) 20% de leur équipe parmi des gens non qualifiés, à partir de 16 ans, comme pour tous les boulots. 50% de l’équipe doit avoir le BAFA complet, le reste est constitué de stagiaires (donc entre 30 et 50%, selon la part de personnel non qualifié). BAFA? Quésaco?

Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur. C’est un diplôme qu’on obtient en suivant deux stages théoriques (environ 400 euros chacun) avec des organismes variés (UFCV, Temps Jeunes, Francas…), et deux stages pratiques. Le premier stage, appelé « théorique » (ou « théo »), dure 7 jours et sert à acquérir les bases de l’animation. On doit ensuite, en deux contrats, effectuer 14 jours d’animation concrète, c’est-à-dire en centres de loisirs ou colonies. On passe ensuite une deuxième formation théorique, de cinq jours, « l’approfondissement » ou la « qualification », où l’on se spécialise dans un domaine (jeux sportifs, grands jeux, surveillant de baignade, nature et environnement…). L’ensemble ne doit pas durer plus de 18 mois. Une formation relativement longue et chère, donc (au minimum 26 jours et 800 euros). On est ensuite un animateur complet, spécialisé dans une activité précise. Cette activité peut être un plus pour être recruté, mais pas nécessairement. Donc ne vous formalisez pas si vous n’êtes pas embauché pour faire ce dans quoi vous êtes spécialisés.

Pour se faire embaucher, deux solutions : faire partie d’un réseau (généralement, chaque organisme a son réseau de directeurs et d’animateurs, et recrute en priorité dans ce réseau); démarcher les directeurs de centres. Ce sont en effet les directeurs qui recrutent les animateurs selon leurs besoins (et leurs budgets). Dans ce second cas, il faut alors envoyer de nombreuses lettres de motivation avec des CVs, se déplacer pour des entretiens, etc. Comme pour un boulot « normal », donc.

Le problème se situe à chaque fin de mois. Un animateur n’a pas de salaire, il a une rémunération; il n’a pas de contrat de travail, il a une convention d’engagement éducatif. Quelle différence, me direz-vous? Et bien la législation n’est pas la même, tout simplement. Autrement dit, vous êtes embauché à la journée, que celle-ci doive durer une heure ou 15 heures, et vous êtes payé la même somme quel que soit le travail que vous fournirez durant celle-ci. En général, les journées durent entre 10 et 12 heures en comptant les temps de préparation d’activités et de réunion. Le salaire minimum est de 19,60 euros bruts par jour. Faites le calcul horaire. Un peu plus d’un euro par heure, oui. Temps de repos obligatoire? Un jour pour six jours de travail.

Au mieux, un animateur peut espérer se faire une cinquantaine d’euros par jour, dans les centres les mieux payés. Alors oui, il est nourri (au moins le midi et les goûters, plus le petit déjeuner et le dîner en colonie) et éventuellement logé (en colonie). Mais ça reste un salaire… bas. D’autant plus que le temps n’est pas tout. Il y a le stress et les responsabilités. L’animateur a la responsabilité des enfants qu’il garde, tout le temps. Et les quotas sont élevés, puisque l’animateur a la garde de 8 enfants lorsque ceux-ci ont moins de 6 ans, et de 12 enfants lorsque ceux-ci ont plus de 6 ans. C’est énorme. Cela fait entre 8 et 12 parents, également, qui peuvent se retourner contre vous (c’est relativement rare, mais ça arrive). Bref, une responsabilité énorme.

D’autant plus que les animateurs sont jeunes. En général, ils ont entre 17 et 25 ans, et donc n’ont pas d’enfants, sont lycéens ou étudiants. Ou jeunes travailleurs en mauvaise posture. Et on leur demande d’assumer des responsabilités aussi titanesques que ça! Ils doivent garder les enfants, mais aussi leur apprendre la vie en collectivité, leur apporter des connaissances, les amuser (les enfants sont en vacances, ne l’oublions pas)… Bref, ce sont des gens « multitask« . Le dessin en haut de page n’est pas faux.

Mais est-il juste que des personnes qualifiées et qui portent un tel poids moral soient payées ainsi? Bien sûr on ne fait pas ce métier pour l’argent, mais pour être avec les enfants, dehors, s’amuser, etc. Mais si on pouvait en vivre vraiment, ce serait bien, tout de même…

Pour ceux qui voudraient être animateurs ou qui le sont déjà :

http://www.sports.gouv.fr/ Le site du ministère de tutelle des animateurs et directeurs
http://www.bafa-bafd.gouv.fr/ Le site gouvernemental du BAFA et du BAFD (comme le BAFA mais pour les directeurs)
http://www.bafa.fr/ Les petites annonces pour trouver des jobs
http://www.bafa.ufcv.fr/ Le site de l’UFCV, le plus gros organisateur français. Regardez aussi du côté de Temps Jeunes, Céméa, Francas et autres.
N’oubliez pas de demander à vos mairies et organismes sociaux locaux, ainsi qu’aux associations locales, qui ont souvent des liens avec les centres de loisirs.
Les Comités d’Entreprise (CE) gèrent également souvent des centres de loisirs. Si vous connaissez une entreprise près de chez vous, allez demander.
Rappelez-vous aussi que l’animation marche beaucoup par réseau, et qu’il est toujours utile de garder contact avec ses collègues, même ceux qu’on n’aime pas, parce qu’ils auront peut-être des tuyaux l’été prochain.

Publicités

À propos de Louis Tarpin

Traducteur indépendant, je voyage et vous propose mes services en freelance. Traduction, relecture, révision, écriture, transcription, d'anglais ou italien en français, je suis à votre écoute pour produire, ensemble, des textes de qualité. Je tiens également un blog de cuisine et de photographie.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Mieux Notés

Suivez-nous sur Twitter !

Nos derniers tweets

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

%d blogueurs aiment cette page :